Vous êtes ici : Accueil Les Collections Culture Skyrienne Céramiques, objets en verre et en bronze

Céramiques, objets en verre et en bronze

La décoration de la maison traditionnelle de Skyros se compose des objets céramiques, objets de verre et de bronze, qui sont divisés en catégories, venus de différentes régions du monde. Certains des objets étaient clairement décoratifs tandis qu’autres étaient objets d'usage quotidienne.

La collection de la céramique

La première catégorie de la collection est appelée "Roditika" qui provient de Nikaia (aujourd'hui Iznik) région située en Asie Mineure. Parmi les meilleures collections de vaisselle d’ haute qualité de "Aloni" sont les bleus clair plats. La catégorie "Delft" contient splendides céramiques néerlandais qui ont été construits pendant 1600-1800. Ils sont des imitations de plats chinois et leur valeur est très élevée autant qu’il était à l’époque de leur construction. Objets de petite taille mais d'une grande valeur en raison de leur rareté, sont des objets de porcelaine du XVIII siècle d’origine chinois et coréenne destinés à l'exportation.

Une autre catégorie s’appelle "Lainisa" qui comporte des plateaux et des plats des couleurs brunes et jaunes vives, dont la plupart proviennent d’Espagne et d’Italie. Les objets bleus de la même origine avec les diverses représentations des bateaux et des gens sont d'une qualité inférieure par rapport à la "Lainisa".

Les plats "Agalipas" ont la représentation d'un palmier dans le centre sur fond blanc avec bordure verte. La dernière catégorie comprend des plats jaunes appelait péjorativement "krokoi" parce que leur couleur ressemble au jaune d’œuf et aux rochers de grès qui se trouvent dans Skyros.

La seconde catégorie des céramiques de la même valeur, sont les vases des nomes, d’usages et des formes variés. Le group le plus grand inclue les "lainia" qui servaient comme des carafes de vin ("San vino"). Malgré que, des vases du modèle de "San vino" sont décorés avec l’aigle bicéphale et des paroles populaires en grec qui louant la consommation de vin ou avertissent les buveurs pour les effets dangereux de l'abus de vin, no sont grecques. Ces ont construits en Italie des ordonnances de marchands grecques ou adaptés par les fabricants eux-mêmes selon les exigences des grecques consommateurs.  En dehors des vases italiens il y a aussi des vases espagnols entre1700 - 1800.    

laini

Autres conteneurs sauf les "lainia" sont les "bourniés", objets de forme bizarre (Albarello) qui utilisaient les femmes de Skyros pour conserver "glyka tou koutaliou" (genre de confiture traditionnelle).  Aussi les utilisaient pour le stockage des médicaments.

En plus de ces conteneurs ordinaires, il y a d’autres céramiques de même origine et ateliers, qui les utilisaient particulièrement les femmes : Des poupées, des salières, pots d’encre, petits statues qui représentent des chiens, des chevaux et autres animaux, fontaines etc.

Aux certains maisons de la classe supérieure, il y a eu des céramiques de l’Afrique du nord, connus comme "Kopta". Ces sont surtout des vases couverts de différents tailles de la couleur jaune foncée avec des motifs décoratifs verts ou bruns. Les femmes locales les appelaient ces vases "vavathes Barmparesikes" et ont été considérés comme inférieurs sortes en comparaison avec les "lainisa".

De bonne qualité sont les plats délicats qui ont dessins des roses dans le centre sur un fond blanc.  

"Kastriana"

Excepté les vases luxueux situés dans le salon, il y avait autres d’utilisation quotidienne dont autrefois servaient à des fins pratiques et esthétiques. Dans cette catégorie appartiennent les céramiques de Çanakkale, connus en Skyros comme "Kastriana". Les "Kastriana", prendre la forme des plateaux, des "vavathes" couvertes, des "prozmera", et des petites jarres "vytnaria". Leurs couleurs dominantes sont le marron et le bleu. Se trouvent dans la cuisine ("apokkrevate") pour le ménage et la décoration.  Il y a eu, aussi, assez du genre "Delft" construits en Angleterre à la fin du 18e siècle.  

 

kanatia

Céramiques fabriqués en Skyros

Les céramiques traditionnelles de Skyros, construits de l’argile rouge et décorés avec dessins de couleur blanc, servaient surtout pour usages pratiques. 

Etaient ustensiles de la vie quotidienne des habitants:
-Cruches d’eau
-Petites cruches d’eau et "kryologoi "
-Carafes
-Pots
-"Prozmera"
-Encensoirs
-Pots des fleurs
-"Favatotsoukala"
-Jarres et petites jarres etc.

Il y a aussi des miniatures des objets susmentionné pour les enfants à jouer tandis que familiariser avec les articles originaux.


Objets en verre

Aux objets exclusivement décoratifs appartiennent les objets en verre variés. Avant tout, son les "farfouria", expression qui signifie le matériel et la qualité d’une série d’objets tels que des vases, des tasses ("mastrapades"), bouteilles de parfum ("randistiria" ou "rodostama"), bouteilles d’ouzo ("brigia") etc. La majorité des ces ustensiles, réellement luxueux et de qualité haute, sont décorés avec un croissant doré.  

La quantité des ces objets, leur qualité et leur décoration avec le croissant doré révèlent que étaient venus de l’est. Ils sont objets qui étaient transportés en bateaux de l’Europe à Constantinople, pour les palais des magnates ou du Sultan, volés par les pirates. Cependant, on ne sait pas les détailles sur ces incidents.   

Les objets précités, ont été commandés par le Sultan lui-même de Bohême, Venise et Espagne. Ces commandes se caractérisent par leur décoration d’or. Est possible qu’ils sont "Beikos", à savoir, construits en Turquie par artisans de Bohême invités du Sultan durant 1800.  

Dans la même catégorie appartiennent les "Liapika", objets en verre. Sont nommés après les pirates ("Liapides") qui les ont vendus. Ils sont en verre ou en cristal sculpté, avec ornements dorés, servant une variété d’usages (bouteilles, narguilés, vases, verres et petits verres etc.).     

 

Objets en bronze décoratifs

xalkina

Les objets en bronze sont la deuxième grande catégorie des éléments décoratifs de la maison de Skyros.

Premières sont les disques richement ornées ("sinia"), avec différents illustrations: Monastères et arbres, formes géométriques, pentacles, et autres motifs décoratifs. La plupart d’eux sont du 18e siècle dont la décoration et inscriptions révèlent leur origine et ces constructeurs (Grecques et Arabes).  

Les "sinia", étaient pendus aux murs pour les décorer. Les gentilshommes de l'île, les "megalostratites" qui étaient ces propriétaires exclusives autrefois, utilisaient souvent les "sinia" comme tableaux en plaçant celles sur trépieds. Les gens riches utilisaient les disques plus petits pour servir des bonbons quand invités spéciaux ont été venus, mais aussi pour placer les "koliva" (grains de blé sucrée, mélangées avec des noix diverses qui les congrégations orthodoxes l'utilisent dans le cadre d'un service commémoratif pour les morts). 
Décoratifs en bronze des murs sont, aussi, les plats à four et les couvertes passets luxueux ("kafasa") des "legenia" (petites pichets pour la procédure de lavage des mains).      

Par opposition aux "sinia", qui étaient décoratifs, les "tavades" étaient objets ménagers (pour cuisinier la "traxanopita" durant le carnaval). Il y a d’autres objets en bronze, les "legenobrika" et les lampes à l’huile qui n’étaient pas pendus aux murs.

Contact FR