Vous êtes ici : Accueil Les Personnages Manos Faltaits Manos Faltaits (1938-2012)

Manos Faltaits (1938-2012)

Μάνος Φαλτάϊτς (1938-2012)

Manos Faltaits a été né à Athènes en 3 Janvier 1938, le fils du fameux journaliste, auteur et chercheur Costa Faltaits. Un homme avec une vie politique, artistique et culturelle très active, honoré par l’Académie d’ Athènes pour sa contribution à la conservation de la tradition culturelle de Grèce.  Il a fondé le musée Faltaits en 1964.

Il fait des études de loi  et des sciences physiques à l’école des Sciences Physiques d’ Université Pandion  et à l’école du Loi de l’Université Aristote de Thessalonique, mais il n’a jamais travaillé comme un avocat.

Des premiers ans de sa vie d’étudiant, il était politiquement très actif, organisant et créent la post-guerre mouvement étudiant. Pendant 1955-1958 il a joué un rôle très important comme il était le président  de l’Union National des Étudiants. La UNE était présente aux crises nationaux comme cette du Chypre et de l’Épire du Nord et en 1958 était le protagoniste aux meetings des étudiants pour l’unification du Chypre avec la Grèce. En 1962 il a fondu l’Union Panhellénique des Jeunes Lutteurs (UPJL) qui fonctionnait différemment de l’UPJL  qu’a était fondu pendant l’Occupation de 1941, organisant les luttes des jeunes contre la globalisation.

Dans la même période, sentant les conséquences  catastrophiques pour la tradition grecque de la globalisation, en même temps que les guerres nationales et les luttes sociaux, il a donné des luttes pour le sauvetage et la promotion de l’héritage traditionnel.

En 1963 il a organisé le mouvement pour la renaissance culturelle Grecque, déclarant cette année Année Periklis Giannopoulos, avec la collaboration des plus grands présentateurs de la culture Grecque. C’était le plus grand évènement culturel de l’année dans toute la Grèce. En 1964, quand il avait 26 ans, il a fondu le musée  Faltaits, le premier musée folklore  en niveau local en Grèce. Il a voué sa vie à ce musée. Pour cette effort et sa participation inavouable pour le sauvetage et l préservation de la tradition Grecque il a été récompensé par l’Académie Athénienne en 1976. 

De 1979, avec sa femme Anastasie et la contribution d’un group des amis dédiés, il a organisé le mouvement pour la Renaissance Esthétique, inspiré  par l’héritage traditionnelle  grecque-ancienne, byzantine et contemporaine.

Parallèlement jusqu’au fin de sa vie il a développé   et enseigné en Athènes mais aussi en Skyros la théorie mondiale de Daisme  et du communautarisme, de la forme bipolaire d’Harmonie et  d’Incongruité, de l’Âme  at de la Conscience Universelle, comme une théorie universelle complète  et une philosophie voit. En 1993 il a fondu avec  Anastasie le Théâtre  et le Festival de « Viglatoria » (observatoires) du Palaiopirgou (Château ancien) en Skyros, pendant lequel réalisaient des importantes  manifestations culturelles.

 

L’artisan et l’auteur Manos Faltaits.

Des années 1980 jusqu’’ au fin de sa vie  Manos Faltaits  a créé une riche collection  des œuvres écrits et de la peinture.

En ce qui concerne la peinture il a fait son apprentissage à Dimitri Pikioni et Foti Kontoglou. Il a créé son propre courant artistique qu’il a nommé « peinture psychoratique », qui selon lui « révèle l’âme des sujets dépits, même si sont des personnes humaines ou des arbres ou des bâtiments ».

Il a peintre des centaines des tableaux et designs, mais seulement un petit nombre d’eux sont exposés au musée à cause du manque d’espace. Les dernières œuvres, les a fait vers le fin du Décembre 2012 dans l’hôpital.  

Il a écrit plus de soixante œuvres historiques, folkloriques, littéraires, politiques, philosophiques, théâtrales et des poèmes, il reste encore un grand nombre des  œuvres que ne sont pas jamais publiés.

Contact FR